Vérifier son indemnisation
Trucs & astuces : comment survivre à un vol long-courrier

Trucs & astuces : comment survivre à un vol long-courrier

9 minutes de lecture

Pour beaucoup d’entre nous, le voyage en avion est devenu une nécessité. Certaines personnes volent régulièrement pour des raisons professionnelles, d’autres pour rendre visite à leur famille ou pour voyage lors de vacances bien méritées. Mais les voyages aériens en dehors des frontières nationales sont souvent épuisants, surtout sur les vols long-courriers.

Être assis pendant des heures dans un espace restreint (surtout avec un bébé qui pleure à côté) peut devenir un véritable calvaire.

Bien que l’on ne puisse rien faire pour éliminer les contraintes des vols long-courriers, vous pouvez suivre certains conseils pour rendre votre expérience nettement moins désagréable.

Nous vous avons listé ci-dessous quelques astuces qui vous permettront de passer le meilleur vol long-courrier possible. Nous vous expliquons ce qu’il y a de mieux à faire lors d’un vol long-courrier, ce que vous devez mettre dans vos bagages à main et bien plus encore !

 

1.     Attention à la compagnie aérienne et à l’heure de départ

La préparation d’un vol long-courrier commence avant même la réservation des billets : il faut d’abord choisir la compagnie aérienne avec laquelle vous souhaitez voyager.

Les compagnies aériennes sont très différentes en termes de confort offert aux passagers, que ce soit pour la qualité de la nourriture ou les frais de bagages supplémentaires. La ponctualité d’une compagnie aérienne joue également un rôle important, étant donné que les vols long-courriers sont déjà assez fatigants comme ça, même sans annulations ni retard important.

Nous vous conseillons de choisir des vols qui partent la nuit et qui n’ont pas d’escales. Ainsi, vous pouvez passer un voyage confortable et sans interruption, pendant lequel vous pourrez dormir ou profiter pleinement de l’offre de divertissement mise à votre disposition.

Peu importe la compagnie aérienne choisie, attendez-vous toujours à des surprises comme des retards, des transferts du terminal ou des annulations sur les vols long-courriers. Ces situations sont souvent désagréables et stressantes, surtout si vous voyagez à la hâte ou sans préparation. Cependant, vous devez faire le nécessaire afin de pouvoir réagir de la bonne manière. Avant de prendre votre vol long-courrier, essayez d’arriver en avance à l’aéroport et prévoyez suffisamment de temps pour l’enregistrement. Vous pouvez également contacter airadvisor.com après votre retard de vol : notre équipe vous aidera à faire valoir votre droit de remboursement en cas de retard.

L’aile d’un avion dans le ciel

2.     Que mettre dans mes bagages à main ?

Pour la plupart des gens, certains objets sont indispensables pendant un vol long-courrier et doivent être à portée de main : par exemple, des boules Quies, des somnifères, de l’eau, des chewing-gums, des écouteurs, un livre, un oreiller de voyage et plein d’autres choses qui aident à passer un moment agréable en vol.

Avant tout, vous devez mettre toutes vos affaires personnelles dans votre bagage à main, cela va de soi. Quand vous le préparez, réfléchissez bien à ce que vous voulez avoir à portée lors du vol et mettez-le dans votre bagage. Mais difficile de le faire sans se surcharger inutilement.

Vous pouvez facilement gérer ce problème en mettant un petit sac à main dans vos bagages à main. Dans ce sac, vous pouvez ranger toutes les choses importantes et stocker le reste dans le compartiment à bagages. Ainsi, vous éviterez de devoir vous lever en permanence pendant le vol en ayant tout le nécessaire à portée de main.

Un sac à dos, à côté de livres, d’un stylo et de pièces

3.     Des vêtements confortables

Vous vous demandez sur quel genre de vol long-courrier vous allez tomber ? Dans tous les cas, le code vestimentaire reste toujours le même : des vêtements chauds et confortables. Restez à l’écart de tout ce qui est trop serré, peu confortable en position assise ou fait de tissus désagréables. Vous allez dans tous les cas passer plusieurs heures dans un siège d’avion inconfortable, donc inutile d’en rajouter une couche. Et quelle que soit la température à destination, il fera froid en cabine, donc oubliez les shorts et les débardeurs.

Les pantalons confortables avec une chemise ou un t-shirt à manches longues seront toujours un bon choix. Un vol long-courrier justifie sans aucun doute le port d’un jogging ou d’un legging hors de la maison. L’important, c’est que vous soyez à l’aise. N’oubliez pas de prendre un cardigan ou un pull au cas où l’équipage décide de mettre la climatisation à fond.

Si vous êtes sensible au froid, vous pouvez également prendre une écharpe pour garder vos jambes au chaud pendant le vol, ainsi qu’une paire de chaussettes épaisses qui vous permettra d’enlever vos chaussures et d’étirer vos pieds. De nombreuses compagnies aériennes proposent aussi des petites couvertures pour leurs passagers sur de longues distances, mais il est toujours plus agréable de se blottir dans ses propres affaires.

Chemise pliée, chaussures, appareil photo et objets de valeur

Un vol perturbé ? Vous pourriez avoir droit à une indemnisation - jusqu'à €600Vérifiez votre vol

4.     Réserver le bon siège

Vous préférez vous asseoir côté couloir ou avec vue sur la fenêtre ? Pour de nombreux passagers, le placement du siège détermine grandement s’ils profiteront de leur vol. Le siège qui vous convient le mieux dépend de vos préférences personnelles.

Si vous ne voulez pas renoncer à la vue spectaculaire en plein vol ou que vous souhaitez vous appuyer sur la fenêtre en dormant, vous devriez réserver votre siège près de la fenêtre à l’avance.

Si vous voulez avant tout pouvoir étirer vos jambes pendant le vol et aller aux toilettes sans que tous vos voisins se lèvent, vous feriez mieux d’opter pour une place dans le couloir.

Si le placement compte pour vous, vous devriez réserver le siège de votre choix, si possible à l’avance, même si ça coûte un peu plus cher.

Conseils bonus pour les familles qui voyagent avec bébé sur les vols long-courriers :

  • Si vous voyez que le vol n’est pas particulièrement plein lors de la réservation du siège, réservez une place côté fenêtre et une place couloir dans la même rangée pour deux membres de la famille. Comme la plupart des passagers ont tendance à ne pas réserver le siège du milieu, il se peut que vous ayez un siège supplémentaire pendant votre vol !
  • Si vous prenez un vol long-courrier avec un bébé ou un enfant de moins de deux ans, il est préférable de réserver vos sièges le plus tôt possible. Vous pourrez ainsi réserver un siège dans les rangées avant où vous pouvez fixer un siège auto sur les murs de l’avion. Les compagnies aériennes ont généralement peu de ces sièges, donc vous devriez le prendre directement lors de la réservation. Dans le pire des cas, vous allez devoir garder votre enfant sur vos genoux tout le long du vol long-courrier, ce qui sera désagréable pour tout le monde!

Vue sur une cabine de bord bondée

5.     Vol long-courrier pendant la grossesse

Beaucoup de futurs parents veulent profiter d’un moment à deux et partent en vacances avant la naissance. C’est précisément lors de cette situation que les couples se demandent si la femme enceinte peut subir un vol long-courrier sans que ça ne lui nuise. En règle générale, prendre un vol long-courrier pendant la grossesse n’est pas un problème si la femme enceinte est en bonne santé et tient compte de quelques conseils pendant le vol.

Réservez si possible un siège avec beaucoup d’espace pour les jambes. Vous pourrez les étirer et bouger un peu pour stimuler votre circulation sanguine et détendre vos muscles. Ces sièges se trouvent généralement côté couloirs, à l’avant ou près des issues de secours, où vous aurez également l’avantage de permettre au personnel de bord de garder un œil sur vous.

Ensuite, bougez autant que possible pour lutter contre les gonflements qui se produisent en milieu de grossesse. Marchez dans les allées dès que possible. Il est recommandé de ne pas voyager avec une compagnie aérienne low cost, car dans leurs avions, les couloirs sont souvent tellement étroits qu’il est impossible de s’y promener avec un ventre de grossesse. Si vous avez vraiment du mal à marcher, essayez de faire de petits exercices de jambes depuis votre siège afin de faire circuler votre sang et éviter la formation de caillots.

Buvez beaucoup pour stimuler la circulation sanguine et porter des vêtements décontractés pour un maximum de confort pendant le vol. Si vous n’êtes pas sûre de pouvoir subir un vol long-courrier pendant votre grossesse, il est préférable d’en parler à l’avance à votre médecin ou votre sage-femme.

Une femme regarde par la fenêtre de l’avion

6.     Voler en période de Covid-19

Bien que de nombreuses compagnies aériennes continuent de voler régulièrement pendant la pandémie de COVID-19, les vols long-courriers suscitent encore beaucoup d’inquiétudes parmi les voyageurs. Outre les mesures de sécurité mises en place par les compagnies aériennes, il existe certaines règles auxquelles vous devez vous plier pour que votre vol soit le plus sécurisé possible.

Essayez de vous enregistrer en ligne avant votre vol long-courrier pour passer le moins de temps possible à l’aéroport.

Tout au long du vol, vous devrez toujours porter votre masque pour vous protéger et protéger les autres.

Nettoyez votre siège avec des lingettes désinfectantes avant de vous asseoir et chaque fois que vous touchez un objet, désinfectez-vous les mains après.

Si vous voulez pousser la sécurité jusqu’au bout, évitez d’aller aux toilettes pendant toute la durée du vol. Même si ce n’est pas possible sur les vols long-courriers, vous pouvez néanmoins essayer de vous déplacer le moins possible dans l’avion tout en gardant vos distances avec les autres passagers.

Du désinfectant et un masque

7.     Éviter la thrombose pendant les vols long-courriers

Les déplacements (surtout en avion), peuvent entraîner un risque accru de thrombose. Le fait de rester assis longtemps dans un espace confiné à faible pression atmosphérique empêche le sang de bien circuler et peut devenir un problème pour les patients à risques.

Mais ce n’est pas une raison pour paniquer, avec quelques conseils simples, vous pouvez réduire considérablement le risque de thrombose : portez des vêtements amples et effectuez des mouvements toutes les 30 minutes, si vous le pouvez. Vous pouvez déjà commencer par lever et baisser votre talon une dizaine de fois avant de recommencer avec l’autre pied, puis faire de même avec les orteils.

Buvez de l’eau dès que vous le pouvez et évitez l’alcool ou les somnifères.

Pas des plus élégants, mais très utiles sur les vols long-courriers, les bas de contention peuvent être achetés dans n’importe quelle pharmacie, ou dans de nombreuses boutiques d’aéroport. Ils stimulent la circulation sanguine dans les jambes et les pieds, ce qui réduit considérablement le risque de thrombose pendant un vol. Ces bas sont généralement utiles pour la santé de tous les passagers aériens, mais surtout pour les femmes enceintes.

Un verre d’eau avec des glaçons

Ne vous inquiétez pas !

Beaucoup de facteurs dissuadent les gens de prendre un vol long-courrier, mais si vous suivez tous les conseils mentionnés ci-dessus, votre vol sera supportable, voire même agréable !

Si votre vol a été retardé, annulé ou overbooké au cours des 3 dernières années, vous pourriez avoir droit à une indemnisation pouvant atteindre 600 €Vérifiez votre vol

Retour à la liste des actualités
Daniel Escarosa 16.01.2021

J'ai trouvé cette information utile

Raphael Suaz 16.01.2021

Merci pour les conseils et la compensation que vous avez reçus récemment pour moi.

jiselle maroul 16.01.2021

J'ai eu un vol annulé de Paris aujourd'hui. Vol de Paris à Casablanca. Pouvez-vous m'aider à récupérer mon argent?

Luisa Novostrus 16.01.2021

Je suis toujours nerveux en volant. Mais maintenant, à cause du coronavirus, c'est encore plus!

Nicole 16.01.2021

Bon article. Je vous remercie

Laissez votre avis

Calculateur d'indemnisation de vol
Calculateur d'indemnisation de vol

Calculateur d'indemnisation de vol:

Vérifiez si vous avez droit à une indemnisation pour retard de vol en seulement 3 minutes.
Vérification instantanée gratuite

Vérification instantanée gratuite

Pas de victoire, pas de frais

Pas de victoire, pas de frais

Prêt à réclamer vos 600 € maintenant ?

Cela prend moins de 5 minutes

Demandez une indemnisation

AirAdvisor a été présenté dans :

  • CNN
  • Forbes
  • USA Today
  • Mirror